Kendji Girac News

Blog de référence relayant l'actualité de l'artiste


VIDEO : Kendji à La Cigale / Le Parisien y était !

Publié par Admin sur 3 Février 2015, 20:31pm

Catégories : #Actualités, #KendjiTour2015, #La Cigale, #Le Parisien

Vendredi, le jeune guitariste enflammait la scène de la Cigale, sa première date parisienne. Dans une époque de crise du disque, Kendji est devenu un phénomène musical. 

Les chiffres de vente de son premier album sont vertigineux :  le bel hidalgo a vendu depuis le 8 septembre près de 700 000 albums, plus que Johnny Halliday ou Calogero. Son succès le mène aujourd'hui sur les routes de France pour une tournée de près de 70 dates. Après Longjumeau (Essonne), Kendji s'attaquait ce week-end à un concert dans la capitale, de ceux qui marquent un carrière. 

Manque de chance, le jeune homme était malade. Antibotiques et cortisone... Pas de quoi lui enlever son sourire ravageur. Des couloirs des studios de la Seine-Saint-Denis en passant par les journées de promo aux pas de course, il semble même que la fatigue ou la pression n'ont pas d'emprise sur lui. 

Ce n'est pas la seule bonne habitude que Kendji a gardé de sa culture gitane. Le succès et les groupies qui lui hurlent leur amour ne l'a pas éloigné de sa famille. Moins d'une demi-heure avant son show, ses parents, Paul et Carmen, et ses deux soeurs se sont retrouvés dans sa loge entre paniers de fruits, boissons énergisantes et costumes de scène. Ambiance détendue et tenue de soirée. La fratrie se taquine, se fait des câlins et encourage le petit frère avant qu'il ne monte sur scène. Kendji, en jogging bleu, garde sa gorge protégée par son écharpe.

Quelques minutes auparavant, il faisait encore des vocalises avec sa coach vocale qui le suit depuis «The Voice». Son manager, veille au grain avec la bienveillance d'un grand frère. Depuis ses premières auditions jusqu'au disque de diamant, il gère le moindre détail. Kendji fait une pause avec une de ses soeurs pour lire une lettre d'amour signée d'un baiser avec du rouge à lèvres d'une fan. Il n'a que 18 ans et ce qu'il lui arrive aurait fait tourner la tête à plus d'un. Il est pourtant resté le même. De sa caravane installée dans le camp des gilets à Bergerac aux soirée mondaines où il croise Johnny et Charles Aznavour.

Sur scène, petite chemise blanche et jean serré, Kendji se donne à 200 %. «Il ne sait pas faire autrement», glisse sa coach après une heure et demi de show. Hystérie collective dès qu'il apparaît sur scène. Au premier rang, les fans les plus téméraires ont attendu toute la journée affrontant la pluie et la neige devant la salle. Quelques minutes avant que le son de sa guitare gypsie ne retentisse dans la Cigale, la famille, qui s'installe au premier rang du balcon, se fait applaudir. Scène surréaliste à l'image de son incroyable popularité. La famille salue les fans à son tour. 

Ce sont d'ailleurs les premiers à le soutenir pendant le concert. Ils dansent avec lui, le filment au portable et applaudissent avec ferveur. Ils ne sont pas les seuls. Kendji fait le show avec aisance et prestance. Du haut de son jeune âge, cet autodidacte semble avoir été sur scène toute sa vie. Il n'est qu'à sa troisième date de concert. Plus de 70 autres vont suivre, parmi lesquelles deux Olympia à guichets fermés.
 

Source : Le Parisien

 

VIDEO : Kendji à La Cigale / Le Parisien y était !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents